Enrôlement des enfants dans les groupes armés,l’église est le perdant vu que la jeunesse constitue l’espoir de demain dans la proclamation de l’évangile( Mgr ISSE SOMO ADOLPHE).

Enrôlement des enfants dans les groupes armés,l’église est le perdant vu que la jeunesse constitue l’espoir de demain dans la proclamation de l’évangile( Mgr ISSE SOMO ADOLPHE).

 Le président de l’ECC/ VILLE de Butembo l’a dit jeudi 11février en marge de la célébration de la journée internationale dédiée aux enfants soldats,journée commémorée le 12 février de chaque année.Pour le président de l’ECC /VILLE de Butembo et Evêque du diocèse anglican du Nord kivu, l’église s’active jour et nuit en proclamant des messages qui empêchent les enfants à s’enrôler dans des groupes armés:  ” L’église a comme responsabilité: la formation spirituelle d’abord,à l’égard de ses enfants. Et à part la formation spirituelle,il ya aussi l’encadrement au niveau de nos écoles,parce qu’on a constaté que beaucoup d’enfants n’ayant pas encore atteint l’âge ,s’integre dans les groupes armés.Cela n’honore pas le pays,moins encore l’église,parce que s’ils s’enrôlent en étant enfant,peut-être qu’ils vont perdre d’autres bénedictions.Alors nous comme église,nous souhaitons que l’enfant soit  formé,c’est-à-dire terminer l’école primaire, et l’école secondaire .C’est peut- être au niveau de l’université quand il aura atteint l’âge de 25 ans ou plus qu’il pourra ,s’il en a la vocation, servir le pays sous le drapeau national”,a expliqué Mgr Isse Somo Adolphe.    Aux parents, l’homme de Dieu demande de bien jouer leur rôle dans l’éducation des enfants:   “Je pense que nous devons prendre notre engagement comme responsable et continuer à aider nos enfants à grandir spirituellement et aussi les aider à aller à l’école, parce que si l’on va dans l’armée sans avoir été formé,c’est aussi inutile. Cependant quand on va dans l’armée ,une fois formé,ça aide beaucoup,car on va occuper des grades”, a demontré le responsable de l’église anglicane du diocèse du Nord Kivu.    Il est à noter que l’ong Solidarité des Associations féminines pour les droits de la femme et de l’enfant a répertorié 72 enfants qui se sont fait enrôler dans les groupes armés durant l’année 2020.   

K.kaniki pascal,0994069087

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE OFFLINE
track image
Loading...