RDC : Plus de 60 ans après sa mort, Lumumba incarne toujours et plus que jamais l’idée d’une grande nation congolaise qu’il voulait forte, une et indivisible. Propos de Denis MUKWEGE

La République Démocratique Congo commémore ce mercredi 17 janvier, le 63ème triste de la mort du tout premier Premier-ministre congolais, Emery Patrice Lumumba.
L’un des pères de l’indépendance du Congo, Lumumba  a été assassiné à Élisabethville (aujourd’hui Lubumbashi), au Katanga, alors qu’il venait en peine d’une grandes bataille pour l’indépendance économique et politique du pays de ses ancêtres (la RDC).   

Pour nombreux congolais, Emery Patrice LUMUMBA est jusqu’aujourd’hui considéré comme une figure emblématique des indépendances africaines.  Le discours qu’il avait prononcé le 30 juin 1960, au cours de la cérémonie célébrant l’indépendance de l’ex-Congo belge, est resté dans les annales.   Lumumba y rappelle la longue lutte, « ardente et idéaliste », du peuple congolais jusqu’à la souveraineté
 « Plus de 60 ans après sa mort, Lumumba incarne toujours et plus que jamais l’idée d’une grande nation congolaise qu’il voulait forte, une et indivisible », disait de lui, le 30 juin 2023, le prix Nobel de la paix, Denis Mukwege. 

Patrice-Emery Lumumba rêvait d’un Congo puissant au cœur de l’Afrique et catalyseur du développement de notre continent, avait-il souligné.  

Evoquant ce héros national, le professeur Justin Haguma, docteur en histoire déclarait le 15 janvier 2023 :  

« Nos héros nationaux sont pour nous un patrimoine. Leur existence constitue pour tout un peuple un engrais qui peut faire germer aujourd’hui des réalisations héroïques. Pour cela, il faut arriver à construire un patriotisme sur le fondement des idéologies nationalistes de Laurent-Désiré Kabila et Patrice-Emery Lumumba ». 
 Pour le professeur Blaise Muya, recteur de l’Université Simon Kimbangu de Kinshasa (USK), « Patrice Emery Lumumba a pérennisé le combat de Simon Kimbagu pour l’indépendance non seulement politique mais aussi spirituelle. Simon Kimbangu avait préparé le terrain pour que Lumumba vienne pérenniser et Laurent-Désiré Kabila ».

Depuis le 30 juin 2022, la relique de Patrice-Emery Lumumba, ramenée quelques jours auparavant de la Belgique, repose dans le mausolée à la place de l’échangeur de Limete/Kinshasa.

 Rédaction REB 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *