BUTEMBO : La société civile devant les jeunes du quartier Rughenda  réunis au sein d’une plateforme des mutualités dénommée « COAJIDI » ce dimanche 14 janvier 2024.

Face à face ce dimanche 14 janvier 2024 entre les animateurs du bureau de la société Civile de la commune et les jeunes membres de s mutualité de la plateforme dénommée « COAJIDI » fonctionnant au quartier.

Selon JOHN PALUKU  KAMETA, président de la société civile, cette rencontre était une des occasions pour sa structure d’éduquer la jeunesse sur ce qui serait leur part de contribution au développement communautaire. De la région, en tant qu’espoir de demain.

A cette  occasion, cet acteur de la société civile a appelé les jeunes de Rughenda à s’investir beaucoup plus dans les actions constructives et non le contraire.

“ Avant tout, il faut dire que les jeunes constituent une bonne couche de la populations qui méritent une orientation sur le plan de l’éducation, parce que les jeunes sont parfois emportés par des gens qui sont ennemis du développement. C’est ainsi qu’à l’occasion de notre exposé de ce dimanche 14 janvier 2024, nous avons montré le rôle que les jeunes peuvent jouer, surtout dans la promotion des actions du développement dans un milieu comme celui-ci. Nous avons dit à ces jeunes que leur premier consiste à protéger les premiers acquis, c’est-à-dire des petits développements que la communauté a acquis difficilement, au lieu maintenant d’être ceux qui les détruisent. Deuxième chose, nous avons montré que les énergies que ces jeunes possèdent  devraient être déployées dans des travaux communautaires et cela d’une manière bénévole, car notre région en dépend. » a-t-il dit Monsieur PALUKU KAMETA John

Il faut rappeler qu’à travers cette occasion, la société civile de la commune de Bulengera s’est dit très satisfaite de voir les jeunes  leaders de cette organisation sociale l’inviter pour des genres des discutions importantes. Il appelle aussi les autres à créer des occasions comme celles-ci afin de contribuer au changement de mental des jeunes réellement espoir de demain.

Sé/ADAM KATINA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *