février 3, 2023

La synergie des organisations féminines a formé ses membres sur différents thèmes,ce jeudi 8 décembre 2022. Cette séance de formation a réuni les femmes venues de différentes associations féminines membres de la synergie et elle connaît l’appui du club de RFI Butembo à travers son projet ” Nasema kwa uhuru”.Pour ceux qui ne le savent pas, il s’agit ici d’un grand regroupement des associations féminines. Celles ci ont compris que le chiffre 1 est trop petit pour faire des exploits. Ces associations mettent en avant l’union qui fait la force.

Durant deux jours, les participantes vont suivre des enseignements sur la promotion de la femme aux instances de prise de décisions, la nouvelle loi électorale, l’indépendance des médias et liberté d’opinion dans un contexte préélectoral et sur l’égalité homme-femme.
Le premier thème de ce jeudi était axé sur” comment fonctionne les institutions étatiques de la RDC. Ici, Madame le Chef des travaux Mbambu Luvuno Dévote a expliqué les attributions de la présidence, du Gouvernement, du Parlement et celles des cours et Tribunaux.
” Ces institutions connaissent une osmose et une collaboration pour assurer la vie de la nation”, a dit l’oratrice.
Dans la suite, Mme Luvuno a mis aux clairs le rôle des animateurs de chaque institution. Elle a par exemple démontré que le président de la République a la mission de négocier et de ratifier les accords et les traités internationaux en collaboration avec les ministères attitrés.S’agissant du gouvernement et du parlement, Ct Luvuno a déclaré :”Sachez que les deux chambres du parlement légifèrent et contrôlent l’exécutif ; alors que les ministres exécutent le programme du gouvernement défendu au parlement par le premier ministre”.
L’oratrice a chuté en développant le rôle des commissions interministérielles et celui des commissions au sein du parlement.
Le second thème a concerné le processus électoral en cours en RDC.Maître Abidane a élargi les connaissances des séminaristes sur l’importance de chaque étape du processus électoral, notamment les périodes préélectorale, électorale et post électorale. Les innovations de la nouvelle loi électorale et le calendrier électoral déjà publié ont aussi alimenté le débat.Maître Abidane appelle les femmes à l’appropriation de tout le processus électoral. Cette avocate très connue à Butembo a ainsi appelé les femmes à poser leurs candidatures à tous les niveaux lors de prochaines échéances électorales, une des voies pour entrer dans l’espace de préciser de decision.Pour elle, c’est une opportunité pour les femmes d’accéder aux postes stratégiques Elle a enfin fustigé le comportement des personnes qui négligent l’enrôlement des électeurs.
Dans le chapitre des carrefours, les participantes ont disséqué les avantages de la publication du calendrier électoral et les institutions étatiques où elles peuvent mieux exploiter leurs capacités. Par dessus tout, elles ont révélé qu’elles sont capables d’animer tous les postes possibles.Madame Zephérine de l’ADDF a d’ailleurs appelé les femmes à aimer les postes dits trop bas. Cette formation qui se tient dans la salle de réunion de l’ADDF sera close ce vendredi 09 décembre 2022.
Katembo Kaniki Pascal + 243994069087.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE OFFLINE
track image
Loading...