ABSENCE DES DISPOSITIFS DE LAVAGE DES MAINS

ABSENCE DES DISPOSITIFS DE LAVAGE DES MAINS

En cette période ou le monde fait face à la pandémie de la COVID-19, certains chefs des quartiers n’observent plus les mesures barrières. En entrant dans leurs bureaux, on se souci moins du lavage des mains contrairement à l’époque où Ebola causait beaucoup des morts en ville de Butembo.

Pendant l’épidémie de la maladie à virus Ebola, MVE, certains partenaires du gouvernement congolais qui soutenaient les équipes de la riposte avaient doté tous les quartiers de la ville de Butembo des dispositifs de lavage des mains. Avant d’entrer, tout visiteur  se lavait les mains. Chose quotidienne et tout le monde s’y était déjà habitué. Alors que la MVE et le coronavirus ne sont pas encore déclarée éradiqués, certains quartiers n’ont plus des dispositifs de lavage des mains. Nous avons cherché à entrer en contact avec les responsables de ces entités, certains nous ont fuit. Quelques uns que nous avons rencontré ont avoué d’avoir utilisé autrement les dispositifs qui leurs avaient été doté par les partenaires du gouvernement dans le lutte contre la MVE. « Ceux qui sont responsables des Tanks, sceaux et autres dispositifs de lavage des mains dans la lutte contre les épidémies sont les chefs titulaires », nous ont fait savoir certains chefs des quartiers adjoints. D’ailleurs « la, plupart des dispositifs de lavage des mains sont utilisés dans les maisons de ces chefs titulaires sous notre regard impuissant », ont regretté nos interlocuteurs. En commençant par la commune Bulengera en passant par les communes Kimemi, Mususa pour finir par la commune Vulamba, la situation dans la plupart des quartiers est le même. La minorité des quartiers où nous avons rencontré des dispositifs des lavages des mains, il n’y a pas d’eau. Là où il y a de l’eau, il n’y a pas du savon soit du gel en solution hydro-alcoolique. A la question de savoir: « qui est sensé mettre de l’eau dans les Tanks et sceaux pour le lavage des mains ?» ; nos interlocuteurs nous ont répondu par un silence très coupable. Pour en savoir plus sur ce dossier, nous avons entré en contact avec monsieur Jean De Dieu SANGALA, chef de quartier Kyaghala et point focal des chefs des quartiers de Butembo. Il nous a promis s’y prononcer prochainement.

A savoir que, le lavage des mains figure parmi les mesures barrières contre la MVE et la COVID-19.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE OFFLINE
track image
Loading...