août 12, 2022

Les cérémonies baptismales se sont déroulées dans  trois sections du poste ecclésiastique ci –haut évoqué. En section  katwa, quatre vingt dix huit (98)personnes  ont accepté de témoigner leur foi en Christ en se faisant baptiser dans le temple paroissial de la CBCA Katwa. Aux convertis et aux fidèles chrétiens présents, le Révérend  Pasteur Kasonia Thimothée venu du Poste Buturande en territoire de Rutshuru a rappelé, dans sa prédication, le rôle de chaque fidèle chrétien au sein de l’église.  « Dans tout environnement où nous sommes, Dieu nous demande de lui plaire. Il a finit l’œuvre du salut. » ,a  expliqué le Ministre de Dieu.

                L’activité a eu lieu sous l’œil vigilant du pasteur sectionnaire, le Révérend Pasteur Damiri Muliwavyo .Sur place, le Révérend Pasteur Surveillant du Poste ecclésiastique de Katwa  se fait représenter par le Révérend  Mulaghuli Elisé venu de la paroisse CBCA Kisesi.

                Dans ce même chapitre, deux cent vingt une (221) personnes viennent d’entrer dans la CBCA via le baptême en section Mutiri. Sur place, les nouveaux baptisés et les participants aux cérémonies ont été nourris spirituellement par le Révérend Pasteur Katembo  Vutsapu. Celui –ci  a demandé à tout le monde  qui était présent de prier pour les nouveaux convertis afin que ceux-ci soient fermes et  victorieux. Pour lui, la foi a le sens dans le cas ou on évolue jusqu’à la fin afin que le Seigneur  vienne et rencontre chacun debout, prêt à aller avec lui dans la félicitée éternelle.

Au cours de la même journée dominicale, cent vingt (120) personnes ont été accueillies dans la communauté susmentionnée en section NJIAPANDA.Temoin de l’événement, le Révérend pasteur Surveillant du Poste ecclésiastique de Katwa a appelé les fidèles chrétiens à collaborer avec les autorités  politico-administratives .Le Révérend Tsongo Lusenge  Gilbert est convaincu que le chiffre un est trop petit pour faire des exploits . «Chers chrétiens, il est important que nous nous entraidions avec les autorités administratives et politiques de notre pays. Si nous abandonnons la question de la sécurité entre leurs mains, elles ne vont pas réussir seules. Elles sont aussi des humains. Nous devons nous joindre à elles en vue d’une réussite commune », a laissé entendre le patron du poste susdit.

                Aux jeunes, il a demandé d’éviter la léthargie et de manifester l’ éveil de conscience en vue de  sauver la RDC de multiples agressions extérieures. Paraphrasant un penseur anonyme, le Serviteur de Dieu a lancé ce qui suit : « Un homme a dit des choses qui m’ont énervé mais après analyse approfondie, je trouve qu’il a raison. Qu’a-t-il dit ? Il a dit qu’il s’étonne en  voyant les congolais en train de chercher des militaires étrangers comme aide dans la recherche de la paix pendant que la population de la RDC est à 80% composée des jeunes. Il dit que c’est une honte, car 80% de la jeunesse s’adonne à la prise des boissons, à la débauche, au vol et aux autres antivaleurs. Et partant, ces jeunes abandonnent leur  pays dans la rue  et veulent que les enfants d’autrui viennent assumer la sécurité dans le pays à leur place. Cet homme a dit que lui ne peut jamais accepter que  son enfant aille dans de telles conditions. Après  une longue réflexion, je lui donne raison. La jeunesse doit arrêter de passer son temps dans les antivaleurs. Elle doit travailler avec les autorités dans la recherche de la paix. Impliquons-nous dans la sécurité de notre milieu. »

                Le  RPS Lusenge Gilbert fait remarquer que la ville de Butembo  est presqu’asphyxiée par les massacres de Beni et d’Irumu .Il appelle ainsi les jeunes à braver la peur à l’instar du militaire des forces loyalistes de la RDC qui a exprimé sa colère en tirant des balles en direction du Rwanda avant d’être tué par les forces de l’ordre du pays de mille collines .Personne ne viendra libérer la RDC à partir de l’extérieur si ce n’est l’éveil de conscience de la jeunesse ,a insisté le serviteur de Dieu .

                A noter que le Poste ecclésiastique de Katwa comprend huit (8) sections, à savoir Katwa ,Magheria,Butembo, Mutiri, Burumbika, Vulumbi, Kalimbute et Njiapanda.

                                                La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

LIVE OFFLINE
track image
Loading...