Kidnapping d’un infirmier dans la nuit de samedi à dimanche 07 février à kigabiro,localité située dans le groupement Bweza,chefferie de Bwisha,en territoire de Rutshuru,à plus ou moins 65km au Nord de Goma,Est de la RDC

Kidnapping d’un infirmier dans la nuit de samedi à dimanche 07 février à kigabiro,localité située dans le groupement Bweza,chefferie de Bwisha,en territoire de Rutshuru,à plus ou moins 65km au Nord de Goma,Est de la RDC

NSENGA SEKUNGE,comme c’est de lui qu’il s’agit, est un infirmier au Centre de Santé de Tanga. Il a été enlevé par des inconnus avant d’être conduit dans une destination qui reste un merle blanc.Aimé Mukanda Mbusa,un des notables de Rutshuru dénonce ce cas de kidnapping:  “Nous signalons que les kidnappeurs ont aussi emporté 4 chèvres et une somme d’argent.La population de Rutshuru entier demande la paix et réclame que le gouvernement provincial puisse aider à stopper le kidnapping devenu monnaie courante.On peut également signaler que dans la nuit du 02au 03 février,c’est toujours à kisigari,groupement voisin de Bweza,une dame a été kidnappée aussi et jusqu’à présent,elle reste toujours en brousse.Nous pouvons dire qu’elle vient de faire six jours en brousse.Nous voulons que le gouvernement, en collaboration avec les maisons de télécommunication puissent éradiquer le kidnapping,puisqu’aujourd’hui, les kidnappeurs utilisent souvent les numéros de téléphone pour communiquer ou pour demander la rançon.[…] Et sur ce,nous, population de Rutshuru,demandons le remplacement de l’Administrateur de Rutshuru et tout son conseil de sécurité,car ceux -ci ont failli à ramener la paix et à éradiquer le phénomène kidnapping”, explique Aimé Mukanda Mbusa.    À l’heure qu’il est, les ravisseurs n’ont rien exigé comme rançon.       

Katembo kaniki pascal.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE OFFLINE
track image
Loading...