BUTEMBO : Le collectif des mouvements citoyens et de groupes de pressions de la ville de Butembo se réunissent pour dire non à toute manipulation des jeunes dans des manifestations politiques ces derniers temps.

Le collectif des mouvements citoyens et de groupes de pressions de la ville de Butembo composé de NGAVO, UJAMAA, Eveil du Patriotisme de la RD Congo et le mouvement ANTI- GANG dénonce la manipulation de la jeunesse Bubolaise pendant cette période post électorale  par certains politiciens à perte de vitesse.

Cette position est contenue dans leur déclaration commune rendue public ce mercredi 27 décembre 2023, à travers laquelle ces groupes  renseigne que c’est ne  plus le moment de s’attaquer aux biens publics acquis après une longue lutte de nos leaders. 

Ils promettent pendant ce temps de conjuguer leurs efforts ensemble afin de  barrer la route aux plans de l’ennemi visant la balkanisation de la république démocratique démocratique du Congo au lieu de détruire  les biens d’intérêt communautaire

« Nous décrions cette façon de la manipulation de la jeunesse que certains sont entrain de manigancé et qu’au stade actuel nous croyons que comme les jeunes du petit nord sont entrain de se comporter en soutenant les services de sécurité face au mouvement rebelle du M23, quant à nous au grand Nord-Kivu, l’occasion ne serait pas de vandaliser le développement déjà amorcé mais plutôt de nous unir pour faire face au problème de l’ADF en Beni » a martelé monsieur  PATY LUVATSUNGANA.

Il appelle  la population de Butembo au sens de responsabilité dans le cadre protection des biens publics et non à leurs sabotages.

«  Epargnant notre ville de tout acte de vandalisassions, nous avons convenu en commun accord d’appeler toute la population de la ville qu’une fois appréhender un groupe des jeunes voulant saboter l’ordre public loin des éléments de l’ordre de vite les maitriser, car pour, c’est cela la bonne façon de décourager la manipulation des jeunes dans n’importe quel mouvement sans contrôle. Que les politiciens cessent d’amener les enfants d’autrui dans les rues, puisque leurs places sont à l’école comme aux différents lieux de travail » a-t-il ajouté

Pour rappel, un groupe des inconnus ont mis le feu sur certains endroits  du  boulevard président de la République en ville de Butembo, il y a de cela quelques jours dans cette même ville de Butembo.

Sé/ADAM KATINA Jackson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *